L'INTERVIEW
1.jpg

CREDIT PHOTO: MARIE ALABY

MARIE ALABY DIRECTRICE CÉLÉBRITÉS ET VENTES CHEZ MIU MIU POUR LE GROUPE PRADA  DANS AHOU ATTITUDE MAGAZINE

De Jennifer Lopez à Janet Jackson ou encore Naomi Campbell, Puff Daddy ou Beyonce, Marie Alaby collabore avec les plus grandes  célébrités. Directrice Générale Scoop NYC à New York City de 1990 à 2016, puis  directrice VIP de la Multi Brand Neiman Marcus et Directrice Célébrités VIP de la Multi Brand Saks 5th Avenue, Marie Alaby travaille aujourd’hui pour l’une des filiales du Géant PRADA entant que Directrice Célébrités et Directrice ventes de Miu Miu à Miami, où elle réside. Découvrez la vision et le parcours hors du commun d’une femme de tête dans l’interview  AHOU ATTITUDE MAGAZINE.

Entretien réalisé par Annick N'Guessan

Pourriez-vous vous présenter et nous décrire votre parcours ?

Je suis actuellement Directrice Célébrités et Directrice des ventes de MIU MIU pour le groupe Italien PRADA.

"JE ME SOUVIENS TOUJOURS DE CETTE CITATION DE COCO CHANEL: LA MODE A DEUX OBJECTIFS: LE CONFORT ET L'AMOUR. LA BEAUTÉ VIENT QUAND LA MODE RÉUSSIT"

A partir de quel âge avez-vous eu conscience de votre féminité? Comment cela s'est- il traduit et quelles ont été les étapes qui vous ont permis d’accéder à votre féminité?

 

À partir de 9 ou 10 ans, j'ai commencé à porter plus de robes et de nœuds dans les cheveux. J'ai commencé à me coiffer moi-même. J'ai adoré jouer avec mes poupées et coudre des robes pour elles.

Je n’ai jamais aimé les jeux un peu brutaux des garçons parce que je suis trop jolie pour avoir des marques sur mon corps.

 

 

Quel est aujourd'hui votre rituel beauté ? Quel sport pratiquez-vous?

 

Je cours 10 km tous les matins et je fais de l'haltérophilie avant de me rendre au travail. Je cours même 10 km les dimanches avant d'aller à l'église. Le sport est une de mes passions.

 

On a pu vous voir sur certaines compétitions de bodybuilding, quel est votre parcours dans cette discipline et pourquoi l’avoir choisi? Comment avez-vous affronté le regard des autres ( familial, professionnel ou social), face à ce choix?

 

Chaque année, je participe en tant que compétiteur de bikini au championnat NPC. Le National Physique Committee (NPC) est la plus grande organisation de culturisme amateur aux États-Unis. Les culturistes amateurs participent à des compétitions allant des compétitions locales aux compétitions nationales. Je suis très disciplinée. Donc j’avais besoin d’un sport où les résultats dépendent de combien de l'investissement qu'on y met.

Je ne m’occupe pas franchement de ce que les gens peuvent penser. Mon époux et moi sommes tous deux très à fond dans le sport et on se supporte l’un l’autre, et c’est cela le plus important. Le regard admiratif des autres est en fait un motivateur (rires). Ma mère, mon époux et mes enfants viennent à chaque fois à mes compétitions. Et leurs cris dans la foule pendant que je monte sur le podium me font toujours rire.

75636015_10217788884585059_3205363354616

Comment avez-vous assumé le fait d’être une femme dans ce milieu où la présence masculine prédomine?

 

Si vous avez un objectif à atteindre, vous devez vous y concentrer. En plus, j'ai 3 frères. Donc je suis habituée à traiter avec toute cette testostérone autour de moi.

 

 

Miami où vous résidez est connue comme la ville où le culte du corps est roi. Contrairement à la France ou on a du mal à sortir des clichés autour de cette discipline, le corps sculpté avec minutie par des femmes culturistes de Miami, aide t-il à mieux s’intégrer socialement?

 

Oui bien sûr. Garder le corps en forme devient un mode de vie. Au fil des années, vous construisez une communauté, de nouveaux amis etc.

"LE SPORT EST TRÈS LIBÉRATEUR. IL M'AIDE À EXTERIORISER MA FORCE ET MA BEAUTE"

Le sport en général est un moyen de s'impliquer dans la société.

J'ai la chance de vivre à Miami où je suis entourée de beaux hommes et de belles femmes. Dans notre communauté, un mode de vie sain est primordial.

Cette pratique contribue- t- elle à booster votre assurance, votre estime de vous même? Le corps féminin culturiste, un frein à la beauté ou une libération face à la norme « féminine » rigide imposée par la société ?

 

Le Sport a personnellement renforcé mon estime de soi. Cela m'a aidé à être qui je suis en tant que mère, épouse, etc. 

"DE PLUS EN PLUS DE FEMMES ASSUMENT DES ROLES IMPORTANTS DANS NOS SOCIETES"

Souvenez-vous que nous, Américains, dépensons des milliers de dollars par an dans une alimentation et un équipement d'entraînement appropriés. Le Sport est très libérateur. Cela m'aide à extérioriser ma force et ma beauté.

2.JPG
IMG_0960.jpg
5.JPG
 MEDIAS SOCIAUX :

POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR MARIE ALABY, CLIQUEZ CI-DESSOUS:

Quelle est votre tenue fétiche? En quoi la tenue participe-t-elle à l’affirmation de votre féminité ?

J'ai beaucoup de tenues préférées mais je mets toujours une paire de jeans skinny, un débardeur et un blazer. Et bien sûr, toujours avec mes escarpins Louboutin. Le débardeur accentue toujours mes épaules. Les chaussures rendent le look sexy et le blazer le rend sophistiqué. Avec ce look, je peux passer d'un conseil d'administration à un happy hour.

4.JPG

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur les femmes, qui sont de plus en plus émancipées, et qui sont aujourd'hui présentes dans tous les domaines de la société ?

 

C'est une bonne chose car de plus en plus de femmes assument des rôles importants dans notre société. Aux États-Unis, nous avons maintenant une femme vice-présidente, Kamala Harris. Aretha Franklin a été la première femme intronisée au Rock and Roll Hall of Fame. Les femmes font de grands pas. Avec tout cela, bien sûr, nous espérons un salaire égal entre les hommes et les femmes et l'égalité des droits.

IMG_1789.jpg

"DANS LA MODE,

CE QUE NOUS FAISONS AVEC UNDERPERFORM/SOUS- PERFORMANT EST DE TROUVER LA CAUSE DE LEUR FAIBLE PERFORMANCE ET DE

LES COACHER "

En 2016 Julie de Libran, directrice artistique de Sonia Rykiel disait lors d’une interview pour le journal le Monde: « Même si certaines maisons de couture ont été fondées par des femmes, aujourd’hui malheureusement elles sont souvent dirigées par des stylistes hommes. C’est une industrie majoritairement dominée par les hommes. Ce sont eux qui prennent les décisions…et lorsqu’ils ont un choix entre un homme et une femme, ils choisissent toujours l’homme. » Vous êtes actuellement Directrice Célébrités et Directrice des ventes de MIU MIU pour le groupe Italien PRADA à Miami. Vous avez, pendant longtemps, accédé à des postes à responsabilités, dans le secteur de la mode. En tant que femme, avez-vous du surmonter des obstacles inconnus des hommes dans votre vie professionnelle? Si oui lesquels? Que pensez-vous du constat fait par Julie de Libran? Quelle est la place de la femme dans l’industrie de la mode aux Etats-Unis?

 

Je ne suis pas du tout d'accord avec Julie de Libran. Ici, aux États-Unis, les hommes ne sont pas choisis par rapport aux femmes. Les hommes et les femmes ont des chances égales, mais le plus grand défi est l'égalité de la rémunération.

Les femmes sont à la pointe de l'industrie de la mode aux États-Unis.

J'ai la chance d'avoir des leaders qui ont reconnu mes talents et m'ont donné l'opportunité de faire évoluer ma carrière.

De nombreuses femmes souffrent d’un manque de confiance en elles, d'une perte d’estime de leur corps. Quels conseils leur donneriez-vous, afin qu’elles rebondissent et se réapproprient leur féminité?

 

La première chose à faire est de savoir pourquoi la personne n'a pas confiance en elle. Trouver la racine du problème vous aidera à trouver la bonne approche. Cela peut être mental, émotionnel ou physique.

Si c'est mental ou émotionnel, il existe de nombreux livres sur la confiance et l'estime de soi. On peut écouter différents podcasts également.

Si c'est physique, mon approche consiste à suivre un régime alimentaire personnalisé et à faire de l'exercice. Le yoga et le Pilate sont également d'excellents outils pour la santé du corps et de l'esprit.

Dans la mode, ce que nous faisons avec underperformed/Sous -performant est de trouver la cause de leur faible performance et de les coacher d'abord avec ce que nous appelons la formation à la connaissance des produits. Ensuite, nous les associons avec un mentor.

Votre mot de la fin ?

 

Merci de m'avoir contactée et de mettre les femmes en avant. Je me souviens toujours de cette citation de Coco Chanel ;

"La mode a deux objectifs : le confort et l'amour. La beauté vient quand la mode réussit."

Entretien réalisé par Annick N"guessan

Crédits photos: Marie Alaby

3_edited.jpg
IMG_0963.JPG
mary_edited.jpg
Donnez-nous votre avis
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

LA BOUTIQUE A.ATTITUDE DANS LE DRESSING DE MARIE ALABY
IMG_0962.jpg
IMG_0961.JPG
MARIE.jpg
IMG_0966.jpg