Alan Delabie: "L'élégance, c'est du charisme naturel qui traverse les âges."

Champion d’Europe de Nunchaku, Alan Delabie débute sa carrière dans le milieu du sport. En partant de sa propre expérience, il donne à Ahou Attitude Magazine sa vision de la féminité et de la place donné au femmes dans le cinéma.



Maître, dans des disciplines telles que le karaté, le full-contact, le kickboxing et le nunchaku qu'ils pratiquaient depuis plusieurs années, il remporte beaucoup de tournois. Mais, son cœur reste attiré par le monde du spectacle et du cinéma.

Il commence par des démonstrations d’arts martiaux en télévision sur France 2 / France 3 et également sur les chaines belges de la RTBF.

Par la suite, il se lance dans les castings et décroche de petits rôles dans des téléfilms comme dans la série « A tort ou à raison » ainsi que dans des longs métrages indépendants. Puis, l’aventure internationale commence au Canada et aux USA. Passé aujourd'hui derrière la caméra à la réalisation et l’écriture de scénario, il a eu la chance de collaborer avec de célèbres acteurs tels qu'Eric roberts, Academy awards nomined mais Également avec les acteurs, réalisateurs, scénaristes et producteurs australiens Costas et Louis Mandylor.

Entretien réalisé par Pamela Annick N'Guessan



Enfant rêviez-vous de travailler dans l’univers du cinéma?

Oui, depuis petit. Le déclic s’est passé lorsque je regardais des séries américaines comme l’homme de l’Atlantide, Magnum et autres séries à succès de l’époque. Par la suite, grâce à mon grand frère, j’ai découvert les films d’action et les films d’horreur. C’était le programme cinéma en famille pendant les week-ends. Plus jeune, quand je parlais de ma passion, tout le monde me disait que c’était un défi impossible pour un petit garçon du nord de la France. Mais j’avais foi en mes rêves.


" PLUSIEURS FEMMES ONT MARQUE MON ENFANCE! "



Quelles femmes ont marqué votre enfance et votre carrière d’acteur?

Plusieurs femmes ont marqué mon enfance. Les actrices Natasja Kinski, Catriona MacColl dont j’étais fan quand j’avais 10 ans. Je n’aurai jamais pu croire que j’allais collaborer avec elle dans mes films. Elle a cette classe anglaise, ce charisme naturel qui m’ont toujours impressionné. Ma professeure de dessin artistique m’a également marqué car petit, elle me répétait souvent : « Tu as beaucoup d’imagination dans ta petite tête ! ». Elle avait perçu ce don, cette créativité en moi. Christina Okolo qui joue le rôle de Mélissa Jordan dans ma trilogie antihero aussi. Elle a ce style, ce charisme un peu comme Angela basset.



"IL EST INADMISSIBLE QU'UN ETRE HUMAIN SOUFFRE D'INSECURITE ET SOI EN DANGER PSYCHOLOGIQUE ET PHYSIQUE EN EXERCANT SON TRAVAIL TOUT ÇA PARCE QU'IL EST UNE FEMME."


Suite à l’affaire Harvey Weinstein, le mouvement #MeToo de Tarana Burke a fait grand bruit sur la toile, qu’avez-vous pensé des revendications des actrices concernant les dérives dans le milieu du cinéma et le machisme qui y règne ?


Je pense que beaucoup d’hommes abusent de leur pouvoir et que c’est dommageable ! Les femmes, et même les hommes ont raison de le dénoncer, car il est inadmissible qu’un être humain souffre d’insécurité et soit en danger psychologique et physique en exerçant son travail tout ça parce qu’il est une femme. Je suis personnellement pour l’égalité entre homme et femme. Le monde a fait un grand pas en avant depuis le mouvement #Metoo. Car grâce à lui, un grand abuseur est tombé, même si cela n’arrêtera pas les prédateurs sexuels, ils sont prévenus.








Vous avez travaillé avec de grandes actrices, réalisatrices et productrices, laquelle vous a le plus marqué ?


Comme cité plus haut, j’ai travaillé avec l’actrice, Catriona McColl, son expérience professionnelle, 40 ans de carrière, m’ont beaucoup apporté mais c’est surtout parce que c’est la star de mon enfance.










crédits photo LH & renaud masson



Vous avez travaillé avec de grandes actrices, réalisatrices et productrices, laquelle vous a le plus marqué ?


Comme cité plus haut, j’ai travaillé avec l’actrice, Catriona McColl, son expérience professionnelle, 40 ans de carrière, m’ont beaucoup apporté mais c’est surtout parce que c’est la star de mon enfance. Côté réalisation, j’ai confié la réalisation de mon film « Anatomy of An Antihero : redemption » à la réalisatrice afro-américaine, Meosha Bean. Une femme talentueuse à qui j’ai fait confiance. C’était la première fois qu’elle réalisait un film action/drame. Son style est plutôt horreur et science-fiction. Elle m’a marqué par sa détermination est aussi sa patience.



"LES HOMMES DANS LE MILIEU ONT PLUS DE MOYENS FINANCIERS POUR PRODUIRE DES FILMS"



on set with meosha bean / crédits photo LH & renaud masson



En France, les réalisatrices gagnent moins que leurs confrères hommes. Qu’en pensez-vous ? Il, y a-t-il beaucoup de femmes productrices ? Pourriez-vous nous citer 2 réalisatrices dont vous appréciez les œuvres ? C’est vrai que dans le milieu cinématographique, les femmes sont moins bien payées que les hommes. C’est injuste forcément. Tout le monde doit être traité à la même enseigne. En France, Céline Sciamma a prouvé qu’une femme est capable de raconter de belles histoires, de bien les réaliser et de gagner des prix. Malheureusement, il n’y a pas assez de productrices à mon goût. Je pense que les hommes dans le milieu ont plus de moyens financiers que les femmes pour produire des films. C’est encore la triste réalité.



Catriona maccoll & alan delabie on set / crédits photo LH & renaud masson



Vous travaillez quotidiennement avec de somptueuses et talentueuses femmes, comment définiriez-vous la féminité?


Je vois la féminité au travers de personnalités comme Angéla Basset et Viola Davis. De belles femmes, glamour, puissantes mais aussi créatives. Je dirais que ce sont des femmes fortes avec un parcours incroyable.


"L'ÉLÉGANCE, C'EST DU CHARISME NATUREL QUI TRAVERSE LES AGES."


Elles se sont battues déjà en tant que personne de couleur dans un milieu où être une femme noire ne leur facilitaient pas la vie, mais elles ont affirmé leur talent, mais aussi leur féminité. Le bon dosage à mon sens dans la féminité : l’élégance au féminin, la sensualité, la force comme une lionne protectrice.



Quelle définition pourriez-vous attribuer à l’élégance? Quelle célébrité, aujourd’hui, représente clairement pour vous votre icône glamour? L’élégance, c’est de la sensualité et un charisme naturel qui traverse les âges. Angela Basset représente à mon sens l’exemple parfait de l’élégance.

Profitez et vivre l’instant présent, faire ce que vous aimez, ne jamais reporter ce que vous pouvez faire le jour même, vivre avec des projets seule ou accompagnée, trouver un équilibre de vie (pour moi le sport), rester féminine quelque soit le moment ou l’endroit de la journée.


Quelle est la tenue féminine par excellence selon vous ?


Une femme peut être sexy en robe, mais aussi en jeans tout dépend comment elle porte le vêtement. Belle en robe, rebelle en jeans. J’adore.



" C'EST IMPORTANT D'ENTRETENIR SA PEAU. JE FAIS UN GOMMAGE DE TEMPS EN TEMPS "



En quoi consiste votre quotidien d'homme A. Attitude ? Et comment entretenez-vous votre forme ?


Je tiens beaucoup à garder la forme ainsi qu’avoir une hygiène de vie saine. Je m’entraîne 4 jours par semaine, séance cardio et stretching. Je mange équilibré même si je trouve qu’il est important de savoir se faire plaisir ! Soigner son image est une forme de respect pour soi-même. Je vais chez le coiffeur une fois par mois, j’aime acheter de nouveaux vêtements, etc. Je ne fume pas, je ne bois pas d’alcool non plus. Je pense que c’est respecté les autres que de garder une image saine et positive de soi.


crédits photo LH & renaud masson




Est-ce important pour vous d’entretenir votre peau d’homme A. Attitude? Quel soin utilisez-vous ? C’est effectivement important d’entretenir sa peau. Je fais un gommage de temps en temps et prends soin de me laver le visage à l’eau froide. Je n’ai pas de produits de prédilection. Parfois une crème hydratante, ça aide.

Quelle est la tenue préférée d'un homme A.Attitude ? Ma tenue préférée, porter un beau costume slim fit, une belle chemise blanche. J’aime être élégant. Du moins, j’essaye du mieux que je peux.



Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui, comme vous, souhaite réussir dans le milieu du cinéma ?


Ne rien lâcher, y croire jusqu’au bout ! Le talent n’a pas de sexe, la créativité non plus d’ailleurs. Je dirais aussi qu’elles doivent rester avec des personnes qui les soutiennent le plus. Je n’aurais aucun problème que du contraire à confier de nouveau la réalisation d’un de mes projets à une femme, car elles ont une sensibilité plus profonde, j’aime ça.








crédits photo LH & renaud masson


" CONTINUONS DE REVER, D'ETRE CREATIF, D'AIMER LA FEMME MAIS SURTOUT DE LA RESPECTER."



Quels sont vos projets à venir ?


Je suis en plein tournage de « Borrowed Time 3 » avec Costas et Louis Mandylor et plein d’autres talents. C’est le dernier volet de ma trilogie. Puis, je serais sur un Thriller.




J’assure également l’écriture d’un scénario pour une comédie/action, une histoire d’amour entre un homme et une femme des années 2000 qui bascule en 1980.



Le Mot de la fin ? Continuons de rêver, d’être créatif, d’aimer la femme, mais surtout de la respecter.




POUR PLUS D'INFORMATION SUR ALAN DELABIE, CLIQUEZ CI DESSOUS:












3 vues0 commentaire