Angénic Agnero: " On inculque des notions vraiment graves voire dangereuses aux fillettes"

Entrepreneuse en tourisme et alimentation bio, conférencière et bloggeuse, Angenic Agnero est la fondatrice de Paris Par Rues Méconnues et des Boissons Uniques d'Angénic.

Son enfance a été faite d'études et de voyages sur les divers continents. Elle explique à AHOU ATTITUDE MAGAZINE comment son côté cosmopolite lui a ouvert l'esprit et a fait d'elle la femme qu'elle est aujourd'hui.




Entretien réalisé par Pamela Annick N'Guessan




Quelles sont les personnes qui ont marqué cette période de votre vie ?


Les personnes qui ont marqué cette période se résume à trois personnes. Mon grand-père et mes deux grands-mères dont j'ai toujours été très proche et qui m'ont enseigné la sagesse des anciens, fait connaître les traditions millénaires tout comme la modernité européenne.

À quel âge avez-vous eu conscience de votre féminité ?


Personnellement je n'utilise pas ce mot, qui pour moi renvoie à une certaine idée de la séduction comme à l'époque des grandes horizontales.

Je préfère utiliser le mot "féminisme".

A quel âge en ai-je eu conscience ?

Très tôt dans la vie, il suffit de regarder la différence d'éducation entre une petite fille et un petit garçon. On inculque des notions vraiment graves voire dangereuses aux fillettes du style :" si un garçon te frappe c'est qu'il t'aime bien et ne sait pas comment exprimer ses sentiments". Je ne suis pas d'accord avec ces notions éducatives. Voici pourquoi je pense que nous avons besoin de féminisme plus que de féminité.

Nous avons besoin du féminisme parce que les femmes et les hommes ne sont toujours pas égaux.

Pas parce que certains hommes sifflent quand les femmes passent devant eux dans la rue. Pas parce que l'on ne peut pas toujours se sentir en sécurité en marchant dans un chemin sombre la nuit. Mais plus, parce qu'un client trouve normal de vous dire "vous ne devriez pas être une entrepreneuse ou occuper des fonctions de direction, vous devriez plutôt travailler au comptoir de maquillage en étant jolie ou faire le ménage ".

Parce que les femmes ne perçoivent pas le même salaire ni le même respect que leurs collègues masculins, dont certains ont fait beaucoup moins qu'elles dans leurs carrières.

Parce que les femmes qui décident de gagner moins que leur partenaire ou d'être des femmes au foyer ne devraient pas être désapprouvées ou se demander pourquoi elles ne soutiennent pas la cause des femmes en réussissant dans leur carrière.

Voici ma définition et mes convictions.




"UNE BELLE PERSONNE N'EST PAS TOUJOURS BONNE. MAIS UNE PERSONNE AVEC UN BON COEUR EST TOUJOURS BELLE."


Quels aspects de la féminité appréciez-vous ?


Tout dépend de ce que l'on met derrière ce terme.

Je dirais que l'aspect que j'apprécie dans ma féminité est que les femmes comprennent qu'elles ne sont pas de simples jouets, mais la preuve vivante qu'il existe d'autres façons de vivre. Chaque femme doit se chercher et démontrer qu'il est possible d'être heureuse en dehors du dogme moderne et réducteur parfois du féminisme qui vous veut jeune et jolie comme un bel objet décoratif et booster d'ego pour mâle en manque de testostérone . Ensemble, nous pouvons montrer au monde qu'il est normal de vouloir quelque chose de différent.

Quel est votre tenue fétiche ? En quoi participe-t-elle à l’affirmation de votre féminité ?


Je n'ai pas de tenue fétiche. Ma garde robe varie en fonction de qui je dois rencontrer et le but de la rencontre. Ceci se décompose donc plus habits de travail, habits de soirée et casual pour les moments plus décontractés en famille ou avec des amis.


À choisir, vous diriez que l’on vous aime parce que vous êtes belle ou rebelle?


A choisir entre belle et rebelle.

Rebelle contre l'injustice. La beauté est une notion très subjective. Pour une belle personne n'est pas toujours bonne .

Mais une personne avec un bon cœur est toujours belle.

Quelle est la place de l’amour dans votre vie?


La place de l'amour dans ma vie est centrale. C'est le plus grand motivateur que l'on puisse trouver.

Peut-on dire que derrière chaque femme qui a réussi se cache de grandes douleurs de vie? Quelles ont été les votre?


Il est vrai que de certaines douleurs, pas forcément guéries, mais au moins maîtrisées, donnent naissance à de grandes œuvres.

Tout comme il est aussi vrai que ce dicton ne s'applique pas à tous les cas. Je prends les exemples d'Audrey Hepburn ou d'Angelina Jolie qui ont agi par pure bonté de cœur pour l'une , et pour l'autre, car ces enseignements humanistes lui ont été enseignés depuis son plus jeune âge.

Et c'est exactement mon cas. Ma grand-mère et ma famille m'ont inculpée l'amour et la compassion envers mon prochain. Ce motto est ce qui motive mes actions. Même lorsque je bloggue et n'apprécie guère le travail d'un designer ou d'un artiste, mes propos restent emplis de respect. Je critique certes, mais de façon constructive, jamais destructive.


Être la femme d’origine africaine a t-il a eu un impact déterminant sur vos engagement

professionnel et les initiatives que vous menez ?


La réponse à cette question n'est un peu plus complexe parce que je ne suis pas uniquement Africaine. Je suis Antillaise par mon père et Africaine-américaine.

De ce maelström viennent mes initiatives et inspirations de vie.



image d'illustration


"ETRE UNE FEMME NOIRE SURTOUT DANS LE MILIEU DU TOURISME AVEC DES IDEES DIFFERENTES N'A JAMAIS RENDU LES CHOSES FACILES."


Qu’est-ce qui a été déterminant (challenges les plus importants, moments, ...) dans

votre orientation et dans votre parcours ? De quoi êtes-vous la plus fière ou satisfaite ?


Des moments déterminants j'en ai eu beaucoup. Le premier ayant été ma rencontre avec Isabelle et Catherine en 1997, deux habitantes de Belleville, avec lesquelles l'association "Belleville Insolite" -depuis dissoute -a été créée.




Je dirai que la reconnaissance du métier d'Arq (accompagnateur-révélateur de quartier) en 2003 dans le livre des métiers, métier que j'ai contribué à créer est un autre moment fort.

Mon prix en 2012 par la Ligue Universelle du Bien Public décerné pour mes actions humanitaires est un autre accomplissement.

Puis bien sûr mes activités de blogging et la rencontre, en 2014, avec un membre votant de l'académie des Grammys qui a lancé la machine pour moi et me permet d'y assister chaque année en couvrant l'événement.

Depuis 2012, je suis plus concentrée sur l'aspect humanitaire et blogging de mes activités.



"JE SOUHAITAIS MONTRER AUX JEUNE FILLES ISSUES DE L'IMMIGRATION QUE NOUS LES ENTREPRENEUSES ISSUES DE LA COMMUNAUTE NOIRE (AFRIQUE, ANTILLES, LES EX COLONIES) NOUS SOMMES LA ET NOUS AGISSONS."



Niveau déconvenues, bien sûr qu'il y en a eu. Être une femme et une femme noire surtout dans le milieu du tourisme avec des idées différentes n'a jamais rendu les choses faciles. Et cette réalité est encore à ce jour en 2022. Qu'il s'agisse de votre dossier de candidature à un concours qui est redonné a une autre structure qui elle remporte le prix. Où la difficulté à obtenir rdv ou financement.

En 1997 au début du projet "Belleville Insolite", les institutions touristiques se moquaient du "tourisme participatif" et refusaient d'envoyer des touristes dans ce quartier défavorisé et miséreux qu'était Belleville.

Heureusement les choses ont évolué tout comme les mentalités et le tourisme participatif est à la mode et tout le monde en fait.

Dans un sens je suis fière d'avoir été précurseur et ouvert la voie.


Qu’est ce que Paris Rues Méconnues ?


Paris Par Rues Méconnues offre une expérience de voyage immersive qui permet d'explorer les lieux à sa manière. Notre concept se base sur le slow tourisme, un tourisme de patrimoine humain et immatériel qui fait découvrir les savoir-faire artisanaux ( gastronomie, fashion, artistique) à son rythme. Cette vision se révèle créatrice de liens entre les visiteurs et la population locale des habitants, commerçants et associations.

Notre site : www.paris-prm.com est actuellement en refonte complète et sera disponible début Mai 2022.




Vous aviez envie de changer quoi en devenant entrepreneur ? Avez-vous rencontré des blocages ?


Ce que j'avais envie de changer en devenant entrepreneuse se décline en deux choses.

Tout d'abord être mon propre chef et ensuite créer de l'emploi pour des jeunes et moins jeunes.

La seconde motivation est une question de représentation identitaire et de modèles à suivre.

Je souhaitais montrer aux jeunes filles issues de l'immigration que nous les entrepreneuses issues de la communauté noire ( Afrique, Antilles, les ex colonies) nous sommes là et nous agissons.


Quel regard portez-vous aujourd’hui sur les femmes, qui sont de plus en plus émancipées ?


Le regard que je porte sur les femmes émancipées est rempli de fierté et de bienveillance. J'encourage cette initiative. Que les femmes décident de travailler pour elles-mêmes, pour une société ou de rester à s'occuper de leurs enfants je suis fière de leurs choix. L'important est d'être émancipée mentalement.


Définissez pour nous la femme Africaine en général ;


Décrire la femme africaine en général ? Dure réponse. L'Afrique étant un continent, il y s'y trouve pléthore de femmes. Cependant des points communs indiscutables existent : courage, et travailleuse, pleine de ressources.

Je dirai que je suis également fière de cette nouvelle femme Africaine qui émerge qui assume sa beauté naturelle sans perruques, tissages , défrisages ou éclaircissements de peaux. Le complexe du colonisé s'estompe et c'est une bonne chose. Bob Marley avait bien exprimé le sentiment dans sa chanson "Redemption Song: Émancipez-vous de l'esclavage mental, personne à part vous-même ne peut sauver votre esprit"


Qu’est ce qui se cache dans le cœur de la femme que vous êtes ?


Ce qui se cache dans mon cœur ? Rien. J'agis en fonction du cœur. Je n'ai donc rien à cacher.


Quelles sont vos forces et vos faiblesses ?


Mes forces sont mes faiblesses et mes faiblesses sont mes forces. Tout n'est qu'une question d'équilibre et de maîtrise.


En quoi selon vous, prendre soin de soi au quotidien est primordial ? Quelle attitude adoptez-vous au quotidien pour

booster votre confiance ?


Prendre soin de soi est primordial pour son moral et sa vie au quotidien. "Un esprit sain dans un corps sain". Cet adage ne cesse de démontrer sa justesse.

Personnellement, j'améliore ma confiance et mon estime de soi en :

1- identifiant les croyances qui la diminuent

2- si les croyances sont négatives, j'essaie de les reformuler et les transformer en positif.

3- évaluant les situations/événements qui diminuent souvent mon estime de soi.

4- déterminant quelles compétences je veux développer et améliorer en pratiquant

-L'affirmation positive

-Le pardon de soi

-L'acceptation des compliments

- La gentillesse

- La pose de limites



"L'IMPORTANT EST D'ETRE EMANCIPEE MENTALEMENT."

Quel a été votre plus grand échec? Comment avez-vous réussi à vous relever ?


Mon plus gros échec est de ne pas avoir pu en 2008 déposer et protéger mon idée de balade insolite. Ce qui aurait fait que personne ne pourrait aujourd'hui le faire sans mon aval.

Mais comme dit Mandela.

Je ne perds jamais : soit je gagne, soit j'apprends.

Quelle est votre philosophie de vie ?


Ma philosophie de vie est totalement exprimée dans le motto de mon action humanitaire : Résous-Moi Je Suis le Lien Que Je Tisse ( sur Facebook et Instagram en attendant le site)

Ne pas se contenter de raconter des histoires de vie, mais concrètement changer des vies une étape à la fois.

Enfin, faites-nous voyager. Quels sont les deux pays que vous conseillez à nos lecteurs de visiter lors d'un séjour en

Afrique? Pour quelles raisons avez vous sélectionné ces deux endroits?


Notre beau continent regorge de pays incroyables.

Mais je dois en choisir deux donc :

-Je dirais la Côte d'Ivoire car j'y suis née, mais surtout car la Côte d’Ivoire profonde a des merveilles encore plus extraordinaires et authentiques à vous offrir que celles de la capitale. La culture, la gastronomie, le folklore, les traditions, les plages luxuriantes, toutes ces choses font de la Côte d’Ivoire un condensé important de sites et curiosités touristiques qui combleront les touristes les plus exigeants.





Le second pays serait l'Afrique du Sud.

L'Afrique du Sud est l'une de mes destinations préférées, et ce pour une bonne raison. Elle abrite le parc national Kruger, célèbre pour ses observations de la faune sauvage, et la ville du Cap, très animée sur le plan culturel.



Si vous cherchez à vous mettre à l'eau pour faire du surf sur certaines des vagues les plus spectaculaires que le monde ait jamais vues, il n'y a pas de meilleur endroit pour le faire qu'à Jefferys Bay, ou J-Bay comme les locaux aiment l'appeler.

Quels sont vos projets pour l’ avenir ?


Mes projets pour l'avenir sont à court terme

- de couvrir les Grammys en Avril et ensuite Coachella pour mes activités de blogging.

- poursuivre la préparation de la 13ème édition de mon festival humanitaire : Résous-Moi: Je Suis Le Lien Que Je Tisse" qui aura lieu du 8 au 10 juillet dans le grand Belleville.

Au programme : jeux de piste, conférences sur la santé et l'entrepreneuriat, défilés de mode éthiques, expositions artistiques, concert et art de rue.

A suivre sur Facebook et Instagram en attendant le site

www.resousmoibypprm.online.


Le mot de la fin


Les gens connaissent votre nom, mais pas votre histoire. Ils ont entendu ce que vous avez fait, mais pas ce que vous avez vécu. Prenez donc leur opinion sur vous avec un grain de sel. En fin de compte, ce n'est pas ce que les autres pensent, mais ce que vous pensez de vous qui compte.

Parfois, vous devez faire exactement ce qui est le mieux pour vous et votre vie, et non ce qui est le mieux pour tout le monde.




POUR PLUS D'INFORMATION SUR ANGENIC AGNERO, CLIQUEZ CI-DESSOUS:












302 vues0 commentaire