Jean-Francois Petithomme: "La société est trop véhiculée par des clichés : féminine, féministe"

Français né à Paris en1959, Jean-François Petithomme a vécu en Normandie dans une petite ville de province confrontée aux évolutions, aux transformations du tissu industriel et au flux migratoire. Jeune homme, il a suivi un parcours éducatif classique jusqu'au baccalauréat. Il quitte ensuite la région et sa famille pour poursuivre ses études supérieures. Diplômé d'une école de commerce et d'un 3e cycle en management, Jean- Francois Petithomme est aujourd'hui Responsable de la société JF Petithomme Conseil . Il se confie, dans l'interview Ahou Attitude Magazine, sur son parcours et l'impact des femmes dans sa vie.




1/ Pourriez-vous vous présenter et nous décrire votre enfance, votre parcours? Quelles femmes ont marqué cette période de votre vie?


Comme beaucoup de personnes, je pense que nous sommes d'abord influencés par les femmes de notre environnement immédiat, familial, éducatif puis par des personnes publiques inspirantes par leurs écrits, leurs opinions, choix politiques, leurs convictions à défendre des valeurs.

Je citerais ainsi ma professeure de philosophie Madame Giesbert (mère de l'écrivain politologue Franz Olivier Giesbert "FOG") qui m'a fait aimer les Lettres. Simone de Beauvoir, Simone Veil, Michelle Obama pour leur parcours de vie. Mais aussi beaucoup d'autres femmes exceptionnelles souvent plus anonymes ou dans l'ombre d'hommes rendus illustres. Par leur présence, elles sont soutien, muse, collaboratrice et parfois elles partagent la reconnaissance de leur contribution légitime comme Marie Curie,...





2/ Enfant, dans quel secteur rêviez-vous de travailler?


Enfant, les garçons rêvent souvent d'un métier associé à l'image de héros : policier, pompier, pilote, médecin, vétérinaire… La réflexion mûrit avec l'éducation et l'âge!

Plus sérieusement, à l'aube des choix, j'ai hésité entre 3 orientations : cardiologie, diplomatie ou management. A priori très différentes et pourtant… L'une soigne le cœur des Hommes, l'autre le cœur des Nations et la dernière le cœur des Entreprises.



3/ Comment votre carrière a-t-elle démarré?


Je ne crois pas au hasard mais à l'évidence des rencontres, du cheminement. Sans aucune humilité, je pense être très motivé, engagé par tout ce que je fais.

Et ce fut ce qui décida aussi de mon entrée dans la vie professionnelle. Pour moi, tout a commencé lorsque pour ma thèse de 3e cycle, j'ai choisi une voie particulière : la travailler sous forme d'une commande d'étude par le Gouvernement Français pour un projet industriel stratégique. Cela m'a permis de rencontrer, lors des interviews, politiques et dirigeants de grandes entreprises internationales, industrielles, high-tech…

L'une d'elles, leader de l'aéronautique et du spatial, m'a recruté.



"ÉTANT CONSEIL, JE ME QUALIFIE DE "MERCENAIRE BIENVEILLANT CAR JE FONCTIONNE A LA MISSION MAIS EXCLUSIVEMENT DANS UN CADRE ET AVEC DES PERSONNES BIENVEILLANTES."


J'ai ensuite tout au long de ma carrière corporate accompagné l'évolution, la transformation, la mutation de cette entreprise emblématique du public au privé, du national à l'international, dans son innovation technologique, humaine, sociale, sociétale. D'Aerospatiale, Matra, EADS, à AIRBUS, leader mondial de l'aéronautique.

Quelques devises qui nous ont animés : La passion de la conquête A step beyond ( Une longueur d'avance) Un nom commun qui vous est propre



4/ Comment vous définiriez-vous aujourd’hui?


Après avoir réalisé et m'être réalisé, transmettre. Aujourd'hui, j'apporte ma contribution à ceux qui ont besoin pour leurs projets ou activités d'être aidés, entreprises ou particuliers.

Car chacun a son cycle de développement, son stade d'avancement et de maturité et l'expérience, l'expertise de seniors peut être un atout indéniable pour leur business development. Détecter des personnes de talent, favoriser les connexions entre des personnes qui ne se rencontreraient pas, promouvoir leurs projets et les assister dans leur expansion. Étant conseil, je me qualifie de "mercenaire bienveillant" car je fonctionne à la mission mais exclusivement dans un cadre et avec des personnes bienveillantes. Ce sont souvent des valeurs de partage, d'inclusion qui portent mon enthousiasme sur mes choix de collaboration : " le beau et le bien".

Ainsi mon cheminement m'a conduit parfois à accompagner et valoriser des femmes talentueuses, motivées et engagées issues de la diversité, des diaspora.




5/ L’égalité entre homme et femme est elle importante pour vous? Définissez votre engagement sur ce sujet au quotidien. Que proposez-vous pour la défense des droits des femmes dans votre entreprise?


Pour moi, l'égalité doit être une évidence. D'une façon générale, Il ne peut y avoir de discrimination. Elle doit être combattue. Cela passe par une évolution des comportements. L'éducation doit être le vecteur de ce changement. Chacun dans son univers familial, professionnel ou social doit veiller. Les abus doivent être signalés et les faits avérés sanctionnés.

J'ai travaillé dans des grandes structures qui ont accompagné la politique d'orientation et de dialogue social de l'Etat en signant les accords sur la parité, le handicap, l'inclusion, la diversité… Cela permet d'ouvrir le champs des possibles !

Ensuite, face à un univers professionnel globalement très masculin, j'ai eu l'opportunité de diriger des activités Corporate tertiaires qui m'ont permis d'accueillir avant tout des personnes talentueuses et de faire aussi la part belle à des femmes compétentes, motivées et engagées pour pourvoir nombre de postes. En France, par les Institutions et dans les entreprises, lois , accords de branche ou d'entreprise définissent le cadre de protection des travailleurs ( recrutement, égalité des chances, évolution professionnelle, équité de traitement). Des organes de surveillance internes et externes sont présents pour détecter, traiter et sanctionner les dérapages : partenaires sociaux, inspection du travail, hotline, lanceurs d'alerte,...

Ma seule recommandation pour les femmes est de leur conseiller de rester femmes. Elles n'ont pas besoin d'adopter des comportements masculins, parfois outranciers pour réussir. Qu'elles restent vraies.

7/ Les femmes obtiendront le droit de vote en 1920 aux Etats-Unis. Quel est aujourd'hui sa place dans la vie politique de votre pays?

La loi sur la parité engage entreprises, corps institutionnels à rechercher l'atteinte de la parité dans leurs comités directeurs, formations politiques, gouvernement.

Aujourd'hui en France, nous avons une femme Élisabeth Borne, Première Ministre et de nombreuses femmes Ministres.

Des femmes sont également responsables de partis politiques, présidentes de région, de grandes structures internationales comme Christine Lagarde à la Banque Centrale Européenne.

Dans les Entreprises, tous les postes sont ouverts sans distinction de sexe.

8/ En France, les femmes politiques gagnent moins que leurs confrères hommes. Le même constat se fait dans votre pays?

En France, la loi incite à l'égalité des salaires H/F. Dans les faits et souvent pour des raisons fallacieuses, un écart en défaveur des femmes est constaté ; impact des congés de maternité, temps partiel ou aménagé, postes moins valorisés ralentissent la percée salariale des femmes.

9/ Les scandales sexuels semblent courants , que pensez-vous des

mouvements qui encouragent la prise de parole des femmes?


Toute forme de harcèlement dont sexuel doit être combattue, dénoncée et sanctionnée. Il n'est pas question qu'un rapport de force, d'influence, hiérarchique ou collatéral impose une ascendance non voulue sur un tiers Homme ou Femme. Toute structure d'aide sociale, d'assistance juridique doit permettre aux personnes en situation de danger d'être soutenues, défendues car souvent la personne harcelée se ressent en situation isolée avec un sentiment de culpabilité…

10/ Quelles grandes femmes chefs d’entreprises ou politique vous ont le plus marqué?


D'une façon générale, le grand public est marqué par des personnalités publiques,

femmes politiques, cheffes d'entreprises, artistes, humanistes, sportives dont l'engagement, le dépassement de soi, la bienveillance, la tolérance, la persévérance, la conduite de vie, la défense de valeurs, de droits, la lutte pour des causes nobles, la générosité incitent à les montrer en exemple.

Ces femmes au cours des siècles par leurs convictions ont gagné du terrain, des batailles pour les droits des femmes et plus largement pour tous, dans la politique, la protection de l'enfance, la sexualité, la santé, la science… Elles se nomment Rosa Luxemburg, Marie Curie, Josephine Baker, Simone de Beauvoir, Sœur Teresa, Simone Veil, Michelle Obama, Claudie Haigneré...

11/ Pourriez-vous nous citer 2 femmes dont vous appréciez le travail?

Je les ai déjà citées car elles sont dans l'actualité en France et en Europe. L'une est de gauche, l'autre de droite. L'une est issue de la haute administration ENA, l'autre avocate internationale . Et pourtant toutes 2 œuvrent pour l'intérêt commun. Je les apprécie pour leur travail mené avec conviction et engagement ; je veux évoquer ici Élisabeth Borne, Cheffe du gouvernement Français Christine Lagarde, Présidente de la Banque Centrale Européenne BCE. Dans des périodes complexes de crises successives, sanitaire, énergétique, conflictuelle, face à des opposants farouches, au doute des citoyens français ou européens inquiets, elles déroulent leur programme de travail, de réformes sans répit.

12/ Être femme et féminine est-ce un atout ou un obstacle pour réussir dans votre milieu et plus particulièrement dans les secteurs largement dominés par les hommes?


La société est trop véhiculée par des clichés : féminine, féministe; alors pourquoi pas 3 nouvelles catégories : ingénue, ingénieure, ingénieuse ! Pourquoi faudrait-il cataloguer, stéréotyper?

En tant qu'homme ouvert d'esprit, je ne comprends pas pourquoi être féminine devrait être un obstacle.

D'abord le talent c'est avant tout d'être la bonne personne à la bonne place, de faire le job avec compétence et bienveillance, avec sens, éthique et valeurs partagées. Tout cela devrait conduire à être apprécié comme une belle personne !

13/ Quelle définition pourriez-vous attribuer à l’élégance? Quelle célébrité représente clairement pour vous la classe et l’élégance?


Pour répondre à ma façon, je vais vous citer une de mes missions de conseil. En 2020, j'ai été sollicité par la Présidente de Miss Prestige Haïti de France pour l'organisation de son gala 2021. J'avoue avoir été déconcerté par cette demande car je ne voyais pas trop mon expertise dans un concours de beauté !

Et le fil conducteur m'est apparu de transformer ce concours de Miss en un événement socioculturel valorisant la femme par son élégance et son ouverture sur le Monde. J'ai ainsi sélectionné une mannequin internationale Franco-Tchadienne comme Marraine, une créatrice de haute couture Russo-Ukrainienne comme Présidente du jury, invité une chanteuse Créole des Seychelles, un jeune designer Eurasien pour les tenues des défilés, une comédienne réalisatrice Haïtienne pour lire un texte de Jean Metellus, grand prix de la Francophonie de l'Académie Française. Ce gala fut un grand succès par l'originalité et la diversité de son contenu, un vrai nouveau label dans ce registre qui nous a valu les remerciements appuyés de l'Ambassade d'Haïti… La beauté n'est pas l'élégance qui se situe bien plus dans la grâce, le comportement, le raffinement. Grace Kelly, Carla Bruni évoquent selon moi l'élégance.



14/ Comment définiriez vous les femmes de votre pays, en général ;

Elles sont LIBRES de CHOISIR leur vie, familiale, sociale, religieuse, sexuelle; d'apprendre, de s'éduquer; de penser, de voter, de s'exprimer, de manifester; de voyager, travailler, de vivre leur sexualité, de s'habiller selon leurs goûts et envies. Elles sont protégées par des lois d'équité. Elles assument et s'assument.


"ETRE SOI, D'ABORD POUR SOI. ETRE A L'AISE C'EST EVITER DE SUBIR L'EMPRISE DES DIKTATS FASHION OU ESTABLISHMENT…"


15/ Qu’est ce qui se cache dans le cœur de l’être humain que vous êtes ?


Il se cache dans mon cœur et dans ma tête tout plein de choses simples ou complexes, plein de rêves, d'envies, l'envie d'être utile, de plaire, faire plaisir, de transmettre, partager, de rencontrer, de voyager, de créer, d'écrire, de photographier.

Avec la talentueuse artiste peintre Adélaïde Leferme que j'accompagne dans le développement de ses activités artistiques, nous avons créé un concept griffé artistique ©ON 100 FISH sur textile et verre, dérivé de ses toiles. Nous associons Art & Fashion sur des créations uniques. Je fais aussi de la photo d'art sans retouche ni artifice. Pour moi, la photo c'est rendre pérenne, l'éphémère



16/ Quelles sont vos forces et vos faiblesses ?


Mes forces résident dans la vision, la capacité d'innovation, l'intuition créative, la motivation, l'engagement, la bienveillance, le partage, la valorisation des autres, de l'équipe, la Télépathie des neurones!...

Concernant mes faiblesse, je dirais que je suis bavard, pas joueur, autocentré, écureuil plutôt que fourmi, perfectionniste stressé et que je ne lâche pas prise facilement.

17/ Quelle est la tenue féminine par excellence selon vous?

Fréquentant par mes activités de nombreux créateurs designers : je dirais, celle qui convient le mieux à celle qui la porte ! Chaque femme est différente et dans chaque femme, il est des heures et des activités différentes. La tenue doit être le reflet d'un bien être, traduire sa personnalité et être adaptée à sa morphologie. Être soi, d'abord pour soi. Être à l'aise c'est éviter de subir l'emprise des diktats Fashion ou establishment…

18/ Est-ce important pour vous d’entretenir votre peau? Quels soins utilisez-vous?


Ce questionnaire est orientée gente féminine mais j'ai plaisir à y répondre avec mon regard d'homme !

Oui j'assume utiliser beaucoup de produits de grande qualité pour entretenir corps et cheveux.

D'une façon générale, j'ai en ma fille cadette une redoutable conseillère en image, personal shopper pour tenues vestimentaires et produits cosmétiques! Senior Product Manager en marketing développement de grands parfums, elle préconise produits et soins en fonction de ma peau, des saisons, du soleil, du lieu mer ou montagne…! J'utilise des produits Shisheido gommage, lait corps, lotion après-rasage, des parfums de différente intensité Dolce Gabbana mais aussi bien d'autres produits de marques prestigieuses. J'aime bien coordonner le gel douche parfumé, le déodorant et le parfum associé. Pas de télescopage de parfums !!




19/ Quel est votre tenue préférée?


Ma tenue préférée est décontractée chic. D'abord, parce que c'est celle dans laquelle je suis à l'aise ! Jeans ou Chino , baskets blanches ou peintes par Adélaïde , chemise blanche ou peinte, blouson ou veste. Évidemment pour des événements plus officiels, j'opte pour le costume bien taillé avec pochette, toujours une belle ceinture, chemise blanche et chaussures Santoni

20/ En quoi selon vous, prendre soin de soi au quotidien est primordial ? Quelle attitude adoptez-vous au quotidien pour booster votre confiance ?


D'abord contrairement aux idées reçues, il faut d'abord s'aimer pour pouvoir aimer les autres. Donc il faut avant tout être bien dans son corps et sa tête.

Au lever cela passe par un bon petit-déjeuner café au lait maison et la vraie baguette tradition française grillée !

Ensuite la douche pour définitivement émerger !... Et le bon parfum

Comme dirait mon amie Emila Rodrigues, conseil en image et coloriste, le choix des vêtements et leur couleur sont également déterminants pour votre harmonie, votre paraître. Car il y a votre ressenti et surtout l'effet miroir de votre interlocuteur (boss, collègue, collaborateur, client, fournisseur, journaliste, politique,..) à qui durant la journée vous allez devoir inspirer confiance et détermination ! Si son ressenti n'est pas en phase avec vous, cela peut provoquer

des effets collatéraux…




21/ Quel a été votre plus grand échec? Comment avez-vous réussi à vous relever ?

Sans paraître trop présomptueux, je n'ai pas connu d'échec cuisant ou alors je l'ai effacé de ma mémoire ! Par contre, sur le chemin de la vie, j'ai connu comme tout à chacun, des insatisfactions, des déceptions, des trahisons, des promesses non tenues, probablement des regrets, fait des mauvais choix, pris des mauvaises décisions…

J'ai retenu pour mes coachings et moi-même 2 phrases pour transformer l'échec ou l'erreur en prochaine étape positive de rebond. J'aimerais attribuer ces 2 verbatims à Confucius tellement leur jolie écriture imagée cadrerait si bien avec l'univers asiatique mais je ne suis pas certain de leur paternité !

"Derrière les nuages, il y a toujours le soleil"

"Sur le chemin, peu importe de trébucher sur les pierres, l'important est de se relever et de poursuivre le chemin" .

22/ Quelle est votre philosophie de vie ?


Quand on est jeune, on veut tout et on est convaincu que tout est accessible…

Quand on a acquis de la maturité voire de la séniorité, on prend en compte la capacité, voire la capabilité à atteindre l'objet convoité ! Ma formule devient alors " tout ce qui est pris n'est plus à prendre" . On recentre aussi davantage sur l'essentiel ; on est plus sélectif, on se disperse moins.

Il en est de même dans les activités avec les autres : il faut éliminer les relations toxiques qui consomment à tord de l'énergie positive et vous consument.

Sans quêter la sérénité, j'avoue aimer cette recherche de zenitude qui passe dorénavant par des seuls choix personnels sans interférence d'autrui et me conduisent à agir selon mes seules éthique et valeurs fondées sur la bienveillance et l'inclusion.

Fini pour moi les jeux de rôle complexes type " le bon, la brute et le truand". Je me consacre désormais exclusivement à promouvoir, produire avec des gens de talent "du beau et du bien"



"J'ACCOMPAGNE DES FEMMES EN RECONSTRUCTION APRES DES INCIDENTS OU ACCIDENTS DE LA VIE PROFESSIONNELLE, MARITALE, SANTE,..."

23/ Enfin, faites-nous voyager. Quels sont les deux sites que vous conseillez à nos lecteurs de visiter lors d’une visite dans votre pays? Pour quelles raisons avez vous sélectionné ces deux endroits?

En premier lieu, je dirais PARIS VILLE LUMIÈRE , ses châteaux de Vincennes à Versailles, ses musées Louvre, Orsay, Fondation Vuitton, ses monuments Tour Eiffel, Arc de Triomphe, Concorde, Sacré Cœur

ses avenues avec palaces, Showrooms haute couture, ses restaurants gastronomiques étoilés.

Certains écrivains ont écrit qu'une seule vie ne suffisait pas pour apprécier Paris !





Alors si le temps ne vous est pas compté… J'ajouterais, au choix selon vos envies entre terre et mer ! Les vins avec Bordeaux ou la Bourgogne, les côtes avec Normandie (D-day, Deauville, Cabourg, Proust ) ou French Riviera Côte d'Azur (Cannes, Nice, Monaco) la montagne avec Chamonix et le Mont-Blanc.




24/ Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui, comme vous, souhaitent réussir et plus particulièrement dans votre secteur?


J'accompagne des femmes en reconstruction après des incidents ou accidents de la vie professionnelle, maritale, santé,...

Installées dans le doute par leur environnement toxique ou fragilisées par leur nouvelle situation, parfois issues des diasporas, elles ont toutes décidé de rebondir. Elles ont du talent, de la pugnacité, l'envie de réussir et elles ne comptent pas leurs heures.

Mon message : "NE LÂCHEZ RIEN ". Vous avez décidé de votre activité, vous avez la capacité et la motivation pour le faire. Si besoin, faites vous assister pour les démarches administratives mais surtout par des personnes compétentes et bienveillantes.

25/ Quels sont vos projets à venir ?


Poursuivre mes activités de conseil en accompagnement, coaching d'entreprises, dirigeants et talents.

Poursuivre la collaboration artistique avec l'artiste peintre Adélaïde Leferme en particulier avec la promotion de notre concept griffé artistique ©ON 100 FISH

Poursuivre mon activité de photographe d'art

Être un prescripteur, acteur facilitateur entre le monde de l'art, de la mode et des entreprises en associant ces univers pour des événements professionnels, privés ou culturels.

Ma motivation est de rendre l'art accessible au plus grand nombre.

Pour un peu de fun, je conduis parfois des voitures sur circuit.


20/ Le Mot de la fin


Gardons en mémoire qu'EDUCATION et CULTURE sont les 2 mamelles nourricières d'une Nation.

Il ne faut pas rêver sa vie, mais vivre ses rêves.


L'ENVIE C'EST LA VIE.

97 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout