top of page

Laura Sizorn: " Me relever est un combat de tous les jours "


La vie est pleine d'épreuves et de défis, et elle teste souvent notre courage et notre détermination. Nous sommes tous confrontés à des moments difficiles dans nos vies, mais ces défis sont aussi des occasions de nous révéler et de découvrir des forces inimaginables qui nous aident à nous élever et à devenir plus forts et plus sages. Cet interview AHOU ATTITUDE nous dévoile, un parcours, une vision et comment Laura Sizorn, mannequin et actrice originaire de Bretagne, maman d'une petite fille de 2 ans, affronte les défis de la vie avec courage et résilience.








1/ Pourriez-vous vous présenter votre parcours ?

Je suis née en Bretagne issu de parents divorcé. Après une école d’infirmière durant laquelle j'ai cumulé les petits boulots dans la restauration rapide, le mannequin … j'ai décidé de partir à Paris ou j'ai signé avec une agence de mannequins. Durant cette période, j'ai participé à la réalisation de publicités, j'ai travaillé comme chroniqueuse radio et participé à des téléréalités (à la bonne époque de celle-ci )! J'ai aussi eu des rôles dans plusieurs clips, publicités et séries.

Durant les périodes les plus dures de ma vie, je travaillais aussi comme hôtesse événementielle et acceptais tous les petits jobs possibles. J’ai également enchainé les concours de Miss autant en France qu’à l’étranger pour me faire connaître et me créer un réseau.

C’est au collège lors des cours de théâtre que je me suis rendu compte que j’aimais la scène ! L’exemple de Kate Moss, mesurant à peine 1m69, m'a beaucoup inspiré !



2/ Enfant, dans quel secteur, rêviez-vous de travailler ?


Enfant, je rêvais de devenir médecin ou Marinette pour visiter le monde !



3/ Comment votre carrière a-t-elle démarré ?

C’est l’agence Elite qui m'a repéré lors d'un casting national. J'avais 14 ans et malheureusement, je n'avais pas assez grandi. Je n’ai pas signé avec eux, cela ne m’a pas découragé, au contraire, ca m'a donné envie de persévérer et de lutter contre ces critères sectaires du milieu de la mode!

J'ai avancé et grâce à ma grand-mère, j’ai fait quelques apparitions dans l’émission de télévision « c'est toujours l’été » sur France 2. Elle aimait, me pousser vers les camera pour m'aider à vaincre ma timidité.


4/ Comment, vous définissiez-vous ?

Je suis assez opiniâtre, sociable, très exigeante en vers moi-même, j’aime beaucoup rigoler pour masquer mes faiblesses. Je dirai qu’avant ma fille, j’étais plus une adulescente qu’une femme. La naissance de ma vie et mon récent divorce m’ont fait prendre conscience que je suis avant tout une femme avec un vécu. Ca m'a donné les outils nécessaires pour évoluer et enfin m’épanouir !



LE MOUVEMENT " ME TOO " A PERMIS DE LIBERER LA PAROLE DES FEMMES, MAIS ELLE TEND A ETRE DECREDIBILISE.


5/ L’égalité entre homme et femme est elle importante pour vous ? Définissez votre engagement sur ce sujet au quotidien. Que proposez-vous pour la défense des droits des femmes?

Oui, elle l’est. Chaque humain peut-être amené à faire différentes tâches, que se soient des activités ménagères ou professionnelles. On ne devrait pas juger les femmes. Elles devraient être acceptées à la tête d'une entreprise ou en politique ou encore dans d'autres corps de métiers, au même titre que les hommes. Une femme doit être respectée en tant que tel, pour son travail et ses idées, car elle peut apporter, tout autant, voir plus, qu’un homme dans l’ascension d’une entreprise.

La parité doit être quantitative pour commencer, mais le grand enjeu est surtout la parité qualitative.



7/ Les femmes obtiendrons le droit de vote en 1920 aux Etats-Unis. Quel est aujourd’hui sa place dans la vie politique de votre pays ?

La place de la femme évolue grâce à la parité obligatoire, néanmoins, nous ne constatons pas beaucoup de femmes dans les postes à hautes responsabilités.

De plus, au lieu de la parité, il serait bénéfique de lutter contre les clichés pour parvenir à une égalité via le mérite.


8/ En France, les femmes politiques gagnent moins que leurs confrères hommes. Le même constat se fait dans votre pays ?

En France, à poste égal, c’est la même chose. Elles n’accèdent pas au même poste à haute responsabilité, notamment à cause du sexisme ambiant.





9/ Les scandales sexuels semblent courants, que pensez-vous des mouvements qui encouragent la prise de parole des femmes ?

Le mouvement « ME TOO » a permis de libérer la parole des femmes, mais elle tend à être décrédibilisé. Il est nécessaire de garantir la « PRÉSOMPTION D’INNOCENCE » dans le cadre des scandales sexuels impliquant des politiciens, mais important, aussi que nos représentants aient un comportement éthique et qu’ils ne soient pas au gouvernement lorsqu’ils ont déjà été condamnés pour violence sexuelle.






10/ Quelles grandes femmes chefs d’entreprises ou politique vous ont le plus marqué ?

Madame la Chancelière Angéla Merkel qui a réussi à se faire une place d’égal face à ses homologues masculins. Elle s'est imposée en politique européenne en défendant les intérêts de l’Allemagne.

Simone Veil, qui est pour moi une des icônes de la lutte contre la discrimination des femmes en France. Elle a réussi à faire passer la loi en 1974, pour autoriser le recours à l’IVG.



11/ Pourriez-vous nous citer 2 femmes dont vous appréciez le travail ?

Lee Miller, photographe de guerre durant la Seconde Guerre mondiale qui était également mannequin dont le fils a découvert sa carrière après sa mort.



Carla Bruni, qui avant d’être première dame de France, avait déjà percé dans différents milieux tels que la mode, la chanson et qui malgré le rôle de première dame a sue resté dans l’ombre de son mari et qui c’est investi dans diverses associations telles que la lutte contre le SIDA, la tuberculose et faire de sa priorité la protection des mères et des enfants. Et qui a repris sa carrière médiatique après le mandat de son mari.


12/ Être femme et féminine est-ce un atout ou un obstacle pour réussir dans votre milieu et plus particulièrement dans les secteurs largement dominé par les hommes ?

Dans mon milieu, c’est indéniablement un atout. Cependant, dans les milieux dominés par les hommes, c’est à double tranchant. Le plus important, est d’avoir confiance en soi. Ta féminité est une partie de toi-même, de ta personnalité. Elle te permet de t’affirmer avec assurance. Dès lors, tu peux considérer que la féminité peut être compatible avec tous les milieux professionnels dans lesquels tu souhaites évoluer.


13/ Quelle définition pourriez-vous attribuer à l’élégance ? Quelle célébrité représente clairement pour vous la classe et l’élégance ?

Pour moi, l’élégance est un ensemble de critères qui va de la tenue vestimentaire, de l’expression verbale, à la conduite.

L’élégance est une manière d’être, de se tenir, de parler, etc.

La célébrité qui représente pour moi, à la fois la classe et l’élégance, est Michelle Obama tant pour ses tenues vestimentaires, ses attitudes que son investissement dans diverses causes humanitaires.


14/ Comment définiriez-vous les femmes de votre pays, en général ?

Les femmes en France sont plutôt libres, mais elles restent craintives face aux harcèlements de rue qui est de plus en plus récurant de nos jours.



" LE PLUS GARND ECHEC DE MA VIE EST DE NE PAS AVOIR PU DONNER A MA FILLE UNE FAMILLE UNIE ET TRADITIONNELLE ET QU'ELLE N'AIT PAS CHAQUE SOIR UN BISOU DE SON PAPA.


15/ Qu’est-ce qui se cache dans le cœur de l’être humain que vous êtes ?

Une personne sensible et qui aimerait aider chaque être humain en difficulté.



16/ Quelles sont vos forces et vos faiblesses ?

Ma plus grande force est ma ténacité, je ne lâche pas facilement les choses. Je suis une personne très empathique et sociable.

Mes plus grandes faiblesses sont: le manque de confiance en moi, ma maladresse et peut être un peu trop opiniâtre.



17/ Quelle est la tenue féminine par excellence selon vous ?

Le look masculin-féminin tel que le petit tailleur noire, accompagné de hauts escarpins et d’un petit haut en dentelles laissant entrevoir la féminité.



18/ Est-ce important pour vous d’entretenir votre peau ? Quels soins utilisez-vous ?

Entretenir ma peau est très important à mes yeux. J’utilise de l’eau de bleuet pour adoucir ma peau, je fais régulièrement des masques purifiants, j’utilise la gamme FILORGA pour la plupart de mes soins et surtout, je n’oublie pas de m’hydrater en buvant beaucoup d’eau.


19/ Quel est votre tenue préférée ?

L’intemporelle, petite robe noire qui peut s’accorder à différents bijoux et accessoires pour permettre différents looks.


20/ En quoi selon vous, prendre soin de soi au quotidien est primordial ? Quelle attitude adoptez-vous au quotidien pour booster votre confiance ?

Au quotidien, je fais au minimum 15 minutes de sophrologie par jour, 20 minutes de Yoga pour me relaxer et me remuscler doucement le matin avec ma fille (pas toujours facile avec un petit bout). Je me répète que la vie donne toujours une autre chance qui s’appel : DEMAIN

Il faut persévérer et ne pas rester sur un échec.



21/ Quel a été votre plus grand échec ? Comment avez-vous réussi à vous relever ?

Le plus grand échec de ma vie est de ne pas avoir pu donner à ma fille une famille unie et traditionnelle et qu’elle n’ai pas chaque soir un bisou de son papa.

Me relever est un combat de tous les jours. J’ai appris à être plus indépendante, à m’entourer de personnes bienveillantes. J'ai pris confiance en mon rôle de maman célibataire. Même s'il n'est pas simple, il reste le plus beau rôle de ma vie ; surtout quand je vois ma fille s’épanouir.

Je suis devenue une maman et je n'oublie pas de rester une femme qui a besoin de prendre soin d’elle également. Quand on est maman solo, on ne peut pas s’effondrer !




22/ Quelle est votre philosophie de vie ?

Une défaite est une leçon et chaque leçon est une victoire, croit en toi.



23/ Enfin, faites-nous voyager. Quels sont les deux grands sites que vous conseillez à nos lecteurs de visiter lors d’une visite dans votre pays ? Pour quelles raisons avez-vous sélectionné ces deux

endroits ?

La tour EIFFEL, elle est l’emblème de la France, mais aussi le plus vielle dame de France.

La Côte d’Azur, pour ses Calanques de Cassis, ses grillons, son eau bleue transparente ainsi que pour son ciel bleu durant une grande partie de l’année.



24/ Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui, comme vous, souhaitent réussir et plus particulièrement dans votre secteur ?

Je leur dirai de toujours croire en elles, de rester forte face à l’adversité, de continuer à persévérer malgré les échecs fréquents, de n’écouter que soi et de s’entourer de peu, mais de bonnes personnes, car le milieu des strass et les paillettes comporte beaucoup de pièges.



25/ Quels sont vos projets à venir ?

J’ai de nouveau signé en agence de mannequins dans le sud et proposé l’inscription de ma fille. Je compte reprendre les tournages et j'aimerais avoir une chronique hebdomadaire ou mensuelle dans un magazine féminin ou à la télévision ! M'investir encore plus dans les associations de maman solo et de femmes maltraitées.

Une fois que ma fille rentrera à l’école, je reprendrai le chemin des castings avec elle. Elle adore venir me voir défiler. Je devais faire mannequin femme enceinte pendant ma grossesse, mais malheureusement, là en a décidé autrement.

J’ai également une élection de miss à l’étranger qui se profile !



26/ Le Mot de la fin.

J’aimerais qu’un jour, nous arrivions à trouver juste équilibre entre hommes et femmes, que les gens soient plus empathique les uns envers les autres et comprennent que « l’habit ne fait pas le moine ».

Derrière chaque personne peu se cacher un handicap, des faiblesses, un passé lourd, etc.

Rare, sont les personnes que nous connaissons réellement et surtout qui sommes-nous pour juger autrui ?





Entretien réalisé par Pamela Annick N'Guessan


Crédits photos: Laura Sezern



POUR PLUS D'INFORMATION SUR LAURA SIZORN , CLIQUEZ CI DESSOUS:
























339 vues0 commentaire
bottom of page