Paoline Ekambi, Ex-Championne d' Europe de Basketball, Présidente Sportail Community

Ancienne sportive de haut niveau au sein de l'équipe de France de Basket et de clubs professionnels, elle remporte deux médailles d'argent lors du Championnat d'Europe juniors 1981 et du Championnat d'Europe 1993. En partant de sa propre expérience, elle nous parle de son engagement professionnel et explique à Ahou Attitude Magazine comment être sportive tout en restant glamour et toujours apprêtée, parcours et vision d'une Championne!




Paoline Ekambi n’est aujourd’hui plus à présenter. Présidente co-fondatrice de la start-up Sportail Community, qui connecte les talents sportifs de niveau international au championnat de France et les entreprises, elle a toujours su allier aisément sport et beauté.

Entretien réalisé par Assanatou Balbé



Quelle attitude adoptez-vous au quotidien pour booster votre confiance en vous ?

Booster ma confiance en moi, commence d'abord par avoir une parfaite connaissance et acceptation de mes limites et de mes points forts. Le maquillage et mon style vestimentaire sont en phase avec ma personnalité.



En tant qu'ancienne sportive, en quoi selon-vous, prendre soin de soi et de son corps au quotidien est primordial ?

Il est essentiel d'avoir une bonne hygiène corporelle quand on fait du sport de haut niveau. A mon époque, je m'entrainais au moins deux fois par jour en moyenne et j'avais des matchs une à deux fois par semaine. Je prenais au moins trois douches par jour. Je devais hydrater ma peau et prendre soin de mes cheveux après chaque douche.

"LA FEMINITE EST PLUS SUBJECTIVE ET ELLE N'EST PAS INCOMPATIBLE AVEC LA PERFORMANCE."




Quel est aujourd'hui votre rituel beauté ? Quel sport pratiquez-vous?

Je cours 10 km tous les matins et je fais de l'haltérophilie avant de me rendre au travail. Je cours même 10 km les dimanches avant d'aller à l'église. Le sport est une de mes passions.


Pourquoi est-ce important pour vous d'être toujours apprêtée en toutes circonstances ?

Ça fait partie de ma personnalité tout simplement. Prendre soin de soi, c'est se respecter et respecter les autres aussi !




"SPORTAIL COMMUNITY EST UNE ENTREPRISE ESS QUI CONNECTE LES TALENTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU, PROFESSIONNELS ET SEMI-PROFESSIONNELS"




Comment votre carrière de basketteuse a-t-elle démarré ? ​ A l’âge de 13 ans, j’ai grandi d’un coup...je mesurais 1m75. A la suite d’une visite médicale, mon médecin traitant de l’époque avait détecté un début de scoliose, et m’avait conseillé de faire du sport : volleyball, basketball ou tennis. J’ai choisi le basketball car une de mes amies me l’avait proposé. ​



Quel regard portez-vous aujourd'hui sur les femmes, qui sont de plus en plus émancipées et présentent dans tous les domaines de la société… Je trouve que c'est une très bonne chose. Les femmes doivent être libres de prendre la place qu'elles souhaitent selon leurs aspirations. Il est temps de s'émanciper des injonctions d'une société patriarcale, pour aller vers une société plus juste, plus égalitaire, plus humaine. Cette émancipation doit se faire avec le soutien et la bienveillance des hommes.



Qu'est-ce que SPORTAIL COMMUNITY et pourquoi avoir lancé cette initiative ? Sportail Community est une entreprise ESS qui connecte les talents sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels. Cette initiative est née à la suite de plusieurs constats dont les principaux : ​ 1. Les problématiques de transition professionnelle, de recrutement et d’intégration des sportifs (ves) de haut niveau, professionnels et semi-professionnels dans le monde de l’entreprise, par manque de connaissance de leur potentiel hors du commun d’une richesse inouïe pour les organisations. 2. Le manque d’accompagnement après la carrière sportive en dépit des dispositifs déjà existants mais qui ne concernent qu’une infime partie des sportifs. 3. De nombreuses entreprises souhaitent recruter de nouveaux « Talents » sportifs (es), mais ont des difficultés pour les identifier sur le net, car ils sont disséminés partout sur internet. Mais aussi parce-que l’écosystème du sport est extrêmement cloisonné tout particulièrement en France, ce qui rend les sportifs difficile d’accès.





"LES FEDERATIONS OLYMPIQUES NE RESPECTENT TOUJOURS PAS LES QUOTAS DE PARITE DANS LE SPORT."



Face à ces constats, les missions de Sportail Community aujourd'hui sont :

– S’engager et innover auprès des sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels dans un parcours d’accès à l’emploi;

– Apporter des solutions de recrutement innovantes adaptées aux besoins des entreprises de toutes tailles; Le sport en général est un moyen de s'impliquer dans la société.

J'ai la chance de vivre à Miami où je suis entourée de beaux hommes et de belles femmes. Dans notre communauté, un mode de vie sain est primordial.



Participer activement à l’émergences d’initiatives portants les valeurs de l’ESS, visant au déploiement humain, économique, social et territorial;

– Répondre à un engagement humainement responsable axé sur l’employabilité des sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels, pour une performance durable pendant et après leur carrière sportive;

– Valoriser auprès des entreprises, les qualités, valeurs et compétences transférables que les sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels ont développé tout au long de leur carrière sportive, comme par exemple : la confiance en soi, l’intelligence émotionnelle, la créativité, l’agilité, la capacité à gérer leurs émotions, et à répondre à la nouveauté…qui sont des atouts d’une richesse inouïe pour les entreprises;

– Sensibiliser les entreprises à s’engager dans cette démarche humainement et socialement responsable, pour favoriser l’inclusion qui leur assurera une image positive auprès de leurs salariés, clients, fournisseurs…;

– Faire avancer l’égalité des chances vis-à-vis de l’employabilité des sportifs de haut niveau, professionnels et semi-professionnels.



Un article paru sur huffingtonpost.com le 19/02/2015 indique qu'en moyenne, la proportion de femmes occupant un poste d'entraîneur ou de dirigeante au sein des instances dirigeantes du sport en Europe s'élève à seulement 10 %. Quel est votre avis à ce sujet ? Quelle est la place des femmes dans l’univers du sport ? ​ En France, les femmes sont encore trop peu nombreuses à diriger des fédérations sportives par rapport à la proportion de femmes licenciées (elles représentent ¼ des licences). Elles sont freinées par un système Un système verrouillé pensé par et pour les hommes. Les fédérations olympiques ne respectent toujours pas les quotas de parité dans le sport. Aujourd’hui, elles ne sont que 2 femmes présidentes d’une fédération olympique sur les 36 fédérations. Malgré tout, la mise en place de programmes d'accompagnement à destination des femmes laisse présager une féminisation des présidences à l’avenir. Je ne connais pas vraiment le nombre de femmes entraîneurs de haut niveau, mais elles sont là aussi trop peu nombreuses. ​


Avez-vous, déjà été face à des comportements sexistes en tant que femme dans le milieu du sport ? Si oui, pouvez-vous me donner une anecdote ? Oui bien sûr. Comme par exemple, la place des femmes est à la cuisine. Les femmes qui font du sport sont des garçons manqués ou des lesbiennes….


Quels conseils donneriez-vous aux femmes sportives face à ce type de comportement ? De ne pas tenir compte des remarques de machos en voie de disparition (rires…)



Quelles sont vos plus grandes peurs ?

Comme j’ai besoin d’être entourée des gens que j’aime pour être heureuse, ma plus grande peur est la solitude.





"NOUS VIVONS UN CHANGEMENT DE PARADIGME VERS PLUS D'HUMANITE POUR UN MEILLEUR VIVRE ENSEMBLE.CE N'EST CERTES PAS FACILE POUR TOUT LE MONDE, MAIS JE VEUX RESTER OPTIMISTE POUR L'AVENIR."




Quelles sont vos plus grandes peurs ?

Comme j’ai besoin d’être entourée des gens que j’aime pour être heureuse, ma plus grande peur est la solitude.


Quels sont vos secrets pour réussir dans ce milieu ? Quels sont vos atouts ? L’attitude est-elle l’une des clés ? Si oui, en quoi?

Si vous voulez dire milieu du sport de haut niveau, je n’ai pas vraiment de secret mais plutôt de l’expérience, et une connaissance fine de cet écosystème car je baigne dedans depuis mon adolescence.

Les savoir-être et les valeurs sont très importants dans ce milieu. Ce sont des qualités que les sportifs de haut niveau et professionnels développent tout au long de leur parcours sportif. Ensuite ils se les approprient pour les transposer dans leur vie personnelle et professionnelle. C’est dans leur ADN.




Quelle est votre philosophie de vie, ce qui compte vraiment pour vous, notamment en cette période de pandémie où tous nos équilibres vacillent ? ​ Ce contexte si singulier qui nous touche tous est, en ce qui me concerne, l'occasion de se remettre en question dans notre façon de vivre, dans le respect des uns et des autres. Nous vivons un changement de paradigme vers plus d'humanité pour un meilleur vivre ensemble. Ce n'est certes pas facile pour tout le monde actuellement, mais je veux rester optimiste pour l'avenir.



votre mot de fin? ​ Merci beaucoup pour cette interview, qui je l’espère sera inspirante pour les autres.





POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR PAOLINE EKAMBI, CLIQUEZ CI-DESSOUS:









4 vues0 commentaire